Campement sur bord de mer


25 janvier 2021,

Chers membres :

Le 21 janvier dernier Radio Canada présente un reportage sur l’appropriation culturelle Indienne par les Métisses de l’Est du Canada qui serait un genre de plagia malveillant allant même jusqu’à dire que ce plagia est effectué par des usurpateurs et des imposteurs;

Rappelons-nous un peu l’histoire, 1763, la Proclamation Royale du Canada qui protège les droits des Autochtones, qui a été redéfinie en 1982 lors de la réouverture de la constitution en définissant Autochtone, par Indienne, Inuit, Métisse;

1867, le Canada prend forme avec une constitution, des territoires, et des provinces naissent l’une après l’autre et cela, sans les Métisses, sans les Indiens, sans les Inuits, en fait sans les Autochtones;

1876, l’Acte des sauvages du Canada va encadrer les peuples Autochtones sans leurs avis (il y a un mot pour cela, Génocide);

1884, la Loi sur les Indiens va permettre l’implantation des réserves Indiennes et des pensionnat Indiens;

1894, les sang-mêlé dénommés Métis aujourd’hui sont inclus dans la Loi des Indiens, mais pour tous ceux qui refusent d’aller vivre dans une Réserve Indienne, ils sont définis comme blanc sans leurs avis, sans leurs consentements;

Les Réserves Indiennes permettre d’isoler les Indiens et les Métis pour les faire disparaître. Et quelque génération plus tard ont nous les présentes comme les exclus qui sont avide de sang, dangereux, qui ont vendu nos terres pour se faire payer une pension a vie, (manipulation, escroquerie impardonnable, par le clergé et les gouvernances) maintenant on sait que les Indiens ont été mis sur des réserves pour les faire disparaître, rien de moins;

Alors ne vous demandez pas pourquoi aujourd’hui, avec la facilité des informations et des déplacements personnels, que les Métis et des Indiens ressentent eux aussi un grand besoin de se retrouver. LE LIEN DU SANG ça se ressent, pas besoin de généalogie, c’est en dedans que ça se vie.

Moi en 1980 quand je suis arrivé en Gaspésie, j’ai connu les Réserves Micmacs, et le lien du sang a fait son œuvre, et j’ai alors compris le pourquoi du pourquoi qui m’envoyait toujours à la rencontre des Premières Nations où que j’aille dans le Canada. Je me faisais dire par des Indiens TOI TES COMME NOUS AUTRES, TES UN DES N’AUTRES, SANS MÊME ME PARLER, JUSTE EN SE REGARDANT. ET JE NE SUIS PAS LE SEUL, ÇA SE SENT AUTRAVERS NOUS;

Cela-dit, La Nation Métisse du Soleil Levant en Gaspésie, qui est présentement devant les tribunaux, à pour expert M. Réjean Martel généalogiste accrédité, qui a fait partie de l’équipe de généalogiste accrédité par le Gouvernement du Canada pour identifier les Indiens de la communauté Indienne de GESPEG située à Gaspé.

D’AUTRE PART, le Manitoba a aussi demandé au généalogiste accrédité Réjean Martel une enquête généalogique, et celui-ci recommandé par le Canada et par les affaires Indiennes du Canada, a fait cette recherche pour eux;

D’autre part, au sujet de l’appropriation Culturelle du folklore Indien par certain Métis, c’est-une aberration et une insulte à mon intelligence. Pour ne parler que des danses, quand j’ai moi-même été invité à assister au Pow Wow Mic Mac de LISTIGUJ, j’ai tellement trouvé leurs danses folkloriques admirables et pleines d’enthousiasme, que j’avais le goût de sauter parmi eux et d’en faire autant. Même que beaucoup de leurs gestes ressemblaient à la manière que moi-même je dansais dans ma jeunesse.

Ce n’est pas un manque de respect au contraire, ils sont beaux, vivant et entrainants. Ce folklore dont ils ont été les gardiens même lorsqu’ils ont été cloitrés sur les réserves, devrait-être une fierté et non une approbation culturelle réservé à une élite Indienne, des fois partager ça fait du bien.

En Gaspésie à New-Richmond au village Loyaliste, l’été hors pandémie, il y le festival Bluegrass ou les Indiens Mic Mac y fond une prestation en chantant du Blues-Country eux aussi, c’est merveilleux et ils sont très bons. Êtes-vous en train de me dire qu’il n’y aurait que les Québécois qui aurait le droit de chanter du Céline Dion.

Par contre je crois humblement que Oui, il y a des personnes malveillantes comme partout ailleurs qui feraient n’importe quoi pour faire de l’argent, je crois que se sont ces personnes qui font mal paraître les Métis et les Autochtones, mais, s.v.p., ne nous mettez pas tous dans le même panier.

Pour parler du jugement POWLEY, les 9 juges de la cour suprême du Canada unanimement ont dit : Auto-identifiez-vous Métis avant de perdre vos droits Autochtones à jamais. Bien oui, c’est ce que nous faisons. Nous sommes devant les tribunaux et nous le démontrerons.

Mais ces juges dans le procès de POWLEY ont aussi posé un piège, il faut démontrer une communauté distincte toujours et encore aujourd’hui vivante, et c’est ce que nous allons faire, mais cependant, comme cette communauté a essaimé elle n’est pas la seule;

En juillet 2016 nous avons promis devant le feu sacré INNU à MALIOTÉNAM, dans la Grande Loge Sacrée, de défendre tous les intérêts de tous les Métis de L’Est du Canada, mais bien entendu selon nos moyens financiers, car ces Métis se joindrons à notre Nation;

Chers membres nos revenus sont ceux de vos cotisations annuelles, et de dons depuis 2006 (fond de défense et dons), et nous avons reçu 19,956 dollars en dons pour le fond de défense et nous remercions nos précieux donateurs, donatrices.

Il ne faut pas lâcher, nous avons évalué nos besoins financiers à environ 200 milles dollars et plus pour continuer dans le procès Parent. Tous les frais de déplacements des témoins, d’hébergement, experts, d’avocat et tout ce qui les entourent, pas moins de deux cent mille dollars (200 000$). Je suis certain qu’il y a d’autres âmes généreuses qui ont les moyens de nous aider, ce procès est si important, et nous les remercions d’avances.

Nous vous remercions tous pour votre soutien à la cause Métisse.

La date du procès n’est pas encore fixée, mais elles s’envient, et une conférence téléphonique avec le juge aura lieu le 29 janvier 2021 pour planifier et prévoir des dates d’échéances des étapes à venir.

Benoît Lavoie Grand-Chef
Nation Métisse du Soleil Levant.