Bonjour, c'est en francais
Campement sur bord de mer


Renouvellement 2023

Allocthones, allez-vous laisser un génocide culturel et un peuple disparaître alors lisez cette lettres.

A la demande de plusieurs membres votre renouvellement 2023 est maintenant disponible le 2022-11-02, vous pouvez renouvelé votre carte de membre de la Nation Métisse Autochtone de la Gaspésie, Bas-St-Laurent, Îles de la Madeleine, Nation Métisse du soleil Levant dès aujourd’hui.

Pour seulement 40 dollars par année nous sommes à votre services, nous vous représentons devant les tribunaux dans le but d’obtenir un jugement favorable à l’obtention de notre statut d’Autochtone. Nous sommes devant les tribunaux à trimer sans relâche pour vous et vos descendants, nous réclamons nos droits constitutionnels pour enfin prendre notre place parmi les Premières Nations dans ce grand pays qu’est le Canada.

D’autre part, pour les membres ou non membres qui sont contre le racisme et le génocide systémique d’une Nation Autochtone par le Canada qui perdure encore en 2022 avec la volonté de faire disparaître les Premières Nations du Canada pour volé nos richesses et notre culture, un don en argent aussi petit qu’il soit nous aidera à faire la différence. Nous avons besoin d’aide financière, nous sommes des démocrates qui se bâtent devant les tribunaux et qui croient encore à la démocratie. Si par manque de financement nous ne pouvions plus poursuivre notre combat devant les tribunaux, nous disparaîtrons à jamais, une Nation toutes entière va disparaître par génocide.

Me Michel Pouliot a déposé l’appel dans le dossier Parent. Vous n’êtes pas sans savoir que plaider un tel dossier coûte beaucoup d’argent, surtout si nous devons nous rendre devant la Cour suprême du Canada.

Maintenant pour tous nos supportaires, je vous informe sur la différence entre un Autochtone Métis et un Indien dans l’Est du Canada. Les Indiens sont les descendants des frères et sœurs de nos ancêtres qui ont accepté d’aller vivre volontairement ou par la force sur des Réserves Indiennes après 1850. Avant cela, le mot Indien était aussi utilisé par les Britanniques lors des signatures de traités ou ententes avec les Premières Nations.

Cela dit, tous les membres des Premières Nations qui n’allaient pas vivre sur une Réserve Indienne étaient inscrits comme Blanc et y perdaient leurs droits constitutionnels, ainsi que les femmes qui épousaient un dit blanc. Le racisme systémique était à son plus haut niveau dans les années 1800 jusqu’au temps des pensionnats, si une personne s’identifiait Indien il ne trouvait pas de travail et devait vivre de sa pension sociale Indienne venant du fédéral. Encore aujourd’hui, si un Indien quitte sa Réserve, il perd ces droits constitutionnels.

D’autre part, l’Est du Canada n’a jamais été cédé par les Autochtones Métis aux Gouvernances voilà leurs plus grandes motivations pour nous faire disparaître. Nous ne voulons pas mettre dehors les citoyens qui vivres sur les territoires non cédés et qui ne sont pas Autochtones. Vous accepteriez-vous de céder votre maison à un étranger gratuitement sans rien dire et vous retrouver à la rue? Même lorsqu’une route est nouvellement construite, les habitants résidents sont dédommagés, alors que nous les Métisses nous sombrons dans le déni.

Ce printemps nous nous sommes plaints à l’ONU, nous ne pouvions pas le faire avant que ceux-ci déposent la Déclaration des Nations Unies sur les droits des Peuples Autochtones ce qui oblige le Canada de nous reconnaître avant le 23 juin 2023 et de prendre les dispositions pour cela.

Le 22 avril 2022 nous avons écrit au ministère de la Justice du Canada. Pour la Première fois, un ministre nous a répondu, comme il est d’usage entre la gouvernance canadienne et les Premières Nations. Oui, le 27 juillet 2022 le ministre M. David Lametti ministre de la Justice et procureur générale du Canada nous répond par une correspondance, nous aurons une rencontre avec ceux-ci.

Le dossier Parent est cousu dans l’ADN de nos ancêtres Amérindiens de plus de 20 mille ans d’âge prouvé par ADN ayant vécu dans les Amériques. Comme je viens de vous le préciser, les Réserves Indiennes viennent de nous les Métisses nous le démontrons et le prouvons.

Lorsque nous appelons aux Affaires Indiennes du Canada on nous demandes une preuve et un numéro de bande de Réserve Indienne pour être considéré. Une Réserves Indienne, un ghetto, une prison ne sont-ils pas des synonymes, alors comment le Canada en 2022 peut-il encore emprisonner toute un peuple et faire disparaître ceux qui résiste encore contre leurs emprisonnement à vie, les Métisses.

Alors Métisses identifier vous formellement, souscrivez à votre droit d’être reconnue comme faisant partie de la Nation Métisse du Soleil Levant, il serait regrettable de perdre nos droits constitutionnels par manque de fond et de laxisme. Encouragez-nous mes frères et sœurs en nous donnant le soutien requis pour une réussite totale.

Pour les Allochtones, allez-vous laisser un peuple disparaître par génocide ou allez-vous nous aider financièrement par un don, qui sera récompensé par une place de choix dans notre Nation.

Je tiens à vous remercier pour votre action et votre soutien indéfectible.

Benoît Lavoie

Grand-Chef Nation Métisse du Soleil Levant